PAM PLYOMETRIE

PAM PLYOMETRIE

PAM PLYOMETRIE

La plyométrie est une méthode extrêmement efficace et réputée dans le milieu sportif pour augmenter les performances en termes de détente et d’explosivité. Cette méthode est très intéressante pour augmenter la force, la puissance et l’esthétisme musculaire.

La plyométrie améliore les capacités élastiques du muscle. En effet, le muscle est capable d’emmagasiner de l’énergie dans ces différentes structures puis de la restituer afin de produire une force plus importante. Un peu comme les balles magiques que vous avez peut-être utilisées dans votre enfance, celles que l’on lance et qui rebondissent dans toutes les directions. Plus elles sont jetées fort et plus elles rebondissent haut. C’est un peu la même chose qui se produit au niveau de notre système musculaire et tendineux.

La plyométrie augmente votre densité musculaire ainsi que votre tonus musculaire. En d’autres termes, cela signifie un physique plus athlétique.

Concrètement, la plyométrie présente plusieurs avantages :
1. Les exercices utilisés sont souvent proches des gestes sportifs et du mode de contraction que l’on rencontre lors d’une activité sportive ou de mouvements de la vie courante (éviter une chute, une voiture). Cela permet de garder une certaine « explosivité » et de très grands réflexes.
2. Il n’y a pas de prise de masse musculaire à court terme. En revanche, la plyométrie utilisée de façon régulière agit principalement sur les fibres rapides, qui ont le plus grand potentiel de développement. Même si les sprinteurs font beaucoup de musculation avec charges, la majorité de leur entraînement est basée sur des contractions plyométriques.
3. On renforce le corps et principalement la composante excentrique du muscle. Pour vous cela signifie plus de force et donc une progression plus rapide avec les charges par exemple.
4. L’augmentation de force agit sur l’économie ou sur la réactivité du geste sportif. Le coureur, par exemple « s’écrase » moins sur chacune de ces foulées et son temps de contact au sol est plus bref. En conséquence, il va plus vite et dépense moins de carburants énergétiques. La réactivité dans les changements de direction dans les sports d’équipes ou de balle est plus grande.